App Store

Apple commence à autoriser les paiements en dehors de l’App Store mais seulement s’ils prélèvent entre 12 et 27 % des revenus

Apple apporte des modifications importantes à sa politique de paiement pour les applications de l’App Store, autorisant tacitement facturer des services ou du contenu hors de votre plateforme. Cependant, et comme nous l’avions imaginé, Les développeurs doivent continuer à payer leur commission à Applebien que dans un montant légèrement différent.

Si vous vous demandez pourquoi ces nouveaux chiffres de commissions, la réponse est simple : Les commissions pour les transactions économiques au sein de l’App Store étaient (et sont toujours) facturées entre 15 et 30 % de chaque vente. Cela signifie que pour un achat au sein d’une application, par exemple un jeu vidéo, Apple prélève 15 centimes de chaque euro, ou 30 centimes de chaque euro si ce développeur facture plus d’un million de dollars par mois. Pour les paiements externes, Apple facture 12 % (3 % de moins) ou 27 % de moins (encore une fois, 3 % de moins). Cette remise de 3 % représente ce que les développeurs économisent en n’utilisant pas la plateforme de paiement d’Apple, mais plutôt la leur ou tout autre fournisseur de services de paiement.

Pour pouvoir faire tout cela, Apple a préparé ce qu’ils appellent Droit au lien d’achat externe StoreKit, qui est essentiellement un moyen qui permet à Apple de connaître ces ventes externes à sa plateforme. On peut expliquer avec un lien vers le site Web du développeur que les prix y sont moins chers que ceux de l’App Store. Les développeurs doivent s’engager à déclarer leurs ventes toutes les quelques semaines et également à être audités par Apple si l’entreprise l’exige. S’ils ne l’aiment pas, ils peuvent continuer à utiliser la plateforme de paiement App Store ou finalement quitter le magasin.

Magasin d'applications

Tout cela est le résultat de décisions de justice qui ont fait l’objet d’un appel éternel dans le système judiciaire nord-américain dans la bataille contre Epic Games, qui n’est pas encore terminée et qui, nous en sommes sûrs, se poursuivra pendant encore plusieurs années. Il est important de noter que cette autorisation de créer un lien vers un site Web externe et d’autoriser les paiements en dehors de l’App Store s’applique, pour l’instant, uniquement aux États-Unis d’Amérique du Nord. Cependant, avec l’entrée en vigueur dans quelques semaines de la nouvelle loi de l’Union européenne sur les marchés numériques, il est très probable que la même chose se produise très prochainement en Espagne et dans le reste de l’Union européenne.

A lire également